Le site de Jeu de rôle PC
27
nov

Blackguards 2 daté

Blackguards 2Après un sympathique quoique modeste premier opus, Daedalic Entertainment remet le couvert avec Blackguards 2. Le jeu sera toujours un hybride entre le jeu de stratégie en tour par tour et un RPG, et ne changera pas sa formule de base. Le studio de développement l’a toutefois améliorée au vu des remarques des joueurs : On nous annonce un jeu globalement plus épique que le premier volet, des combats plus simples à gérer, mais aussi un challenge plus relevé.

Sortie programmée pour le 20 janvier 2015.

24
nov

Dragon Age Inquisition, première impression, le RPG ultime, …mais pas tant que ça

Dragon Age Inquisition

Les combats de Dragon Age Inquisition : le foutoir !

Très attendu par les fans du premier opus, généralement quelque peu déçus par le second volet de la série, Dragon Age Inquisition annonçait un retour aux sources, histoire de réconcilier les fans de la première époque avec les nouveaux venus.

Alors RPG ultime ou pas ? Il y a de très bonnes idées dans ce titre, mais aussi du moins bon, …et deux vrais gros points noirs. Je suis loin d’avoir suffisamment joué pour écrire un vrai test, mais si vous n’avez pas encore franchi le pas, avant de vous lancer, autant savoir à quoi vous attendre au vu de mes premières heures de jeu.

Dragon Age Inquisition n’est en aucun cas un RPG pur souche, mais va chercher des éléments de jouabilité à droite à gauche pour un faire un mélange plus ou moins (in)digeste. En résumé et en vrac, en attendant un vrai test :
Le jeu est beau : le moteur Frostbite 3 est bien sympathique et tourne correctement sur la plupart des configurations.
–  Dialogues et scénario : c’est du Dragon Age / Bioware pur souche, avec scénario riche, dialogues intéressants et décisions épineuses qui vont influencer sur la suite de l’histoire. En un mot : EXCELLENT, mis à part un petit bémol sur le doublage plutôt limite.
Exploration : il s’agit de cartes successives, blindées d’objectifs secondaires parfois sans grand intérêts autres que de gagner des points de puissance. Ca ressemble à du MMORPG dans le mauvais sens du terme, avec des missions fedex standard ou à de la collecte de ressources fastidieuse version Asssassin’s Creed. Pour autant que j’en ai vu, une carte sur 2 semble faire avancer l’histoire, l’autre semble être là pour de la collecte de ressources. C’est sympa, mais pas vraiment dans l’esprit jeu de rôle,  et ça devient parfois assez vite barbant et répétitif. Le problème : la résolution d’objectifs secondaires semble être assez indispensable pour tenir la route dans les combats (au niveau de difficulté intermédiaire),
Combats : On s’éloigne un peu du coté action du second volet, sans pour autant revenir au coté tactique du 1er. La pause tactique est possible, mais aucun moyen de programmer à l’avance les options d’attaque, le jeu est au mieux un sacré foutoir et les combats ne sont clairement pas à la hauteur des ambitions affichées par le titre. Plutôt gênant, en sachant que le jeu fait la part belle aux combats…
Interface : Cerise sur le gâteau, ou plutôt couille dans le potage, la gestion de votre personnage et son inventaire sont véritablement pensés pour une utilisation au joypad, et l’ergonomie est une insulte au bon sens pour tout possesseur d’un clavier et d’une souris. Honteux.

Voilà… Tout cela peut paraître bien négatif, et l’on pourrait être tenté de jeter le jeu aux oubliettes, mais mais sous ces dessous bien rudes pour les joueurs PC, ce titre a de sérieux atouts, rien qu’au vu de la richesse du monde, de l’histoire, des intrigues et de ses dialogues. Bref, il va falloir faire preuve d’une certaine patience et de tolérance sur certains choix malheureux des développeurs pour pouvoir profiter tout de même de ce titre, même si l’on est assez loin d’un RPG pur et dur. Vous voilà prévenu…

EDIT du 27/11 : seconde « première impression » dans le commentaire de KlownKiller (que je confirme aussi ayant totalisé quelques heure de jeu supplémentaire) : l’histoire, les personnages et les dialogues sont vraiment bons et le tout s’améliore en avançant dans le jeu.

19
nov

Legend of Grimrock 2, le test

Legend of Grimrock 2Après un premier opus qui a fait sensation en déclenchant chez joueurs et éditeurs un regain soudain vers les RPGs de type « dungeon crawler » en case par case, on pouvait se demander si le studio Almost Humans serait capable de nous surprendre et de maintenir ou même d’améliorer leur formule gagnante dans un nouvel épisode.

Autant le dire tout de suite, le pari est réussi pour Legend of Grimrock 2.

Plus ouvert, mais surtout plus exigeant et plus difficile, ce dernier titre est une invitation à se servir de son cerveau, et pas qu’un peu ! On est en présence non seulement d’un bon trip nostalgique, mais aussi et surtout d’un jeu dont les qualités intrinsèques en font un incontournable, et qui parviennent à faire avancer un genre que l’on croyait seulement délicieusement suranné. Plus de détails dans le test.

16
nov

Lords of Xulima disponible

Lords of XulimaLords of Xulima, le RPG du studio espagnol Numantian Games, qui avait fait l’objet d’un kickstarter, après quelques semaines de version « early access », vient de passer en version finale, et est disponible depuis le 14 novembre sur Steam pour un prix modique de moins de 18 € (compte tenu des – 10 % temporaires).

Au programme un jeu de rôle à l’ancienne, avec gestion d’équipe, dans lequel vous incarnez le héraut des dieux, chargé de restaurer l’équilibre du monde, …rien que ça.

Les premiers retours sont très positifs, et le jeu propose une vraie expérience RPG, avec de la libre exploration, des énigmes, des feuilles de personnages très détaillées, de l’alchimie, et de la gestion de la nourriture ou de l’état de vos personnages.

Encore un titre très prometteur à tester dans la foison des excellentes sorties de cette année. Si je vous dis que je suis à la bourre, c’est un doux euphémisme !

11
nov

Pillars of Eternity, précommandes ouvertes et bande-annonce

Pillars of EternityLe nouveau RPG d’Obsidian, Pillars of Eternity n’est peut être pas prévu avant 2015, pourtant les précommandes sont ouvertes dès à présent sur le site officiel. Deux éditions dématérialisées sont disponibles avec 10 % de rabais jusqu’au 24 novembre.

En attendant sa sortie, histoire de vous rappeler sa parenté avec les vénérables Baldur’s Gate, Icewind Dale, et Planescape: Torment, vous pouvez aller voir la nouvelle bande-annonce diffusée à l’occasion de l’ouverture de leur boutique en cliquant sur l’image.

Il faut rappeler que ce titre a été financé par les fans à hauteur de 4,5 millions de $ via Kickstarter et sur le site officiel fin 2012. Ca fait plaisir, une fois de plus, de voir que le système peut bien fonctionner !

Se connecter
Connexion
Recherche:
News
Mots-clefs
© Copyright 1999-2014 Dagon's Lair.