A propos de Killpower

Testeur de jeux vidéo PC depuis 25 ans, j’ai travaillé sérieusement sur le site Dagon’s Lair de 2005 à 2009. Chez RPGFrance de 2011 à 2015, où j’ai été rédacteur-correcteur, puis rédacteur chef, et enfin président. Durant ces 4 années, le site a atteint son âge d’or avec plus de 10 rédacteurs. Aujourd’hui une présidente occupe les postes clés (présidente, rédactrice chef) et elle a fait partir bon nombre de personnes sérieuses. Reste le staff derrière elle qui botte en touche et ne pense qu’à son bien-être, s’auréolant du macaron RPGFrance, mais qui ne pense surement pas au bien-être du site. Cela m’attriste, mais c’est ainsi. Depuis le site survit grâce à sa communauté…

Du coup, chassé, me voici de retour sur Dagon’s Lair (à l’époque j’avais proposé de fusionner avec RPGFrance, mais cela n’avait pu se faire à cause de ces mêmes membres cités au dessus) que j’affectionne particulièrement pour son côté Auberge Espagnole. Pas de prises de tête avec son responsable, Frank, juste un lieu de partage sur ce que j’aime jouer. Je joue à tous les jeux vidéo, même les pires. Et j’aime vous faire partager mon expérience de jeu pour vous éviter de vous retrouver arnaquer par un mauvais achat, ou pour vous faire découvrir une perle. Je côtoie aussi les RPG papiers, depuis plus de 35 ans avec en autres passions le hard rock et la pêche et les poissons. Cela repose.

J’ai aussi relu de nombreux livres édités. J’ai travaillé aussi à la relecture de nombreux jeux vidéo RPG traduits bénévolement (Ascension to the throne et son extension Valkyrie, Planar COnquest, Balrum, Mount and Blade : Blood and honor ainsi que Inquisitor + de 20% de relecture – J’ai arrêté ce dernier non pas par manque de volonté vu que j’étais super motivé mais parce que je n’allais plus travaillé pour RPGFrance (qui a bien gardé mes articles et ceux de Dagon’s Lair! ).

Auteur du jeu de Plateau Killpower Ball, qui fut une aventure désastreuse, non pas par sa qualité dont il fait preuve dixit les joueurs, mais par le nombre d’ennuis qui me sont arrivés au cours de cette expérience. Peut-être qu’un jour il renaîtra de ses cendres.

Décidément, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.