Shroud of the Avatar, premier test

img
Août
01
author image by Dagon | 2018 | 2 Comments | 01 Août 2018

Fan de la première heure de Richard « Lord British » Garriott, on peut dire que Sergorn est le spécialiste de la série Ultima qui nous a toujours honoré de ses lumières sur tout ce qui concernait la série, de ses tests, ainsi qu’une foule d’information sur les studios de l’époque, tel que feu Origin Systems, Inc.

Le laisser écrire le test de Shroud of The Avatar, dernier titre de Richard Garriott, coulait de source. Je savais pourtant que c’était un cadeau empoisonné, sachant que ce jeu possédait des atouts certains, mais que son positionnement, à mi chemin entre un RPG solo et en ligne et son manque de finition à sa sortie en découlerait un test très ardu.

On relèvera aussi que les mises à jour régulières et les nombreuses améliorations mensuelles rendent tout article obsolète pratiquement dès sa publication (la mise à jour de juillet a non seulement amélioré grandement l’aspect visuel du titre, a supprimé des centaines de bugs, mais a aussi remanié l’interface et nombre de dialogues manquants).

Enfin, il faut ajouter que mettre de côté le coté affectif de la série pour décortiquer les atouts et les défauts d’un titre n’est pas du tout évident, mais Sergorn a réussi à le faire et s’il m’a avoué n’avoir jamais eu de test plus difficile à rédiger, il nous livre un premier bilan du jeu …que je qualifierai d’objectif.

Pour la lecture, c’est par ici.

La tribune du Lair

  • willow33
    (mercredi, Nov 14. 2018 13:15)
    Selon deep silver, les ventes de pathfinder sont satisfaisantes donc le projet est surement rentable
    https://www.gamekult.com/actualite/thq-nordic-a-bien-digere-l-acquisition-de-koch-media-3050811289.html
  • Sergorn
    (mardi, Nov 13. 2018 18:37)
    (D’ailleurs on peut se demander à quel point cela impacte les ventes PC aussi quelque part : car quasi tous les joueurs PC que je connaissent n’achètent rien à la sortie et attendent toujours une grosse solde Steam ou GoG… et je suis le premier coupable tous les RPG old school des dernières année je lles ai acheté une misère sur GoG)
  • Sergorn
    (mardi, Nov 13. 2018 18:36)
    J’entends que *théoriquement* toute vente postérieure à la sortie devrait être du bonus car le studio ne devrait pas perdre d’argent dans le développement d’un jeu en crowdfunding, mais on voit bien que c’est pas le cas. Après PoE2 fleure bon le jeu qui finira par se vendre tout plein… une fois qu’il sear soldé sur GoG et Steam quoi…
  • Sergorn
    (mardi, Nov 13. 2018 18:36)
    Ceci dit la situation PoE2 pose de réelle question sur le modèle KS parce que sils avaient pas de quoi faire le jeu avec les 4.4 millions reçu de la campagne Fig c’est que y a un réel soucis de gestion surtout quand la campagne visait un million.
  • Sergorn
    (mardi, Nov 13. 2018 18:34)
    C’est sûr que Pathfinder a sans doute besoin de moins de ventes pour être rentable que PoE2.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »