Mass Effect Andromeda, le test

img
Juin
27
author image by Dagon | 2017 | 3 Comments | 27 Juin 2017

Malgré la fin sans équivoque de l’histoire du Commandant Shephard au terme de Mass Effect 3, il paraissait évident devant le succès de la trilogie de Bioware que la licence n’allait pas s’arrêter là. Qu’à cela ne tienne, le studio historique de Bioware Edmonton étant occupé avec l’explosif Anthem attendu pour fin 2018, c’est la toute jeune équipe de Bioware Montreal (en charge du multijoueur de Mass Effect 3 ainsi que de quelques DLC) qui a pris la relève avec le pari audacieux de « réaliser la promesse de Mass Effect 1 ». Rien que ça !

Pari réussi ?

Réponse dans le test écrit par Sergorn.

  • img
    Juin 28, 2017 @ 12:00

    Pari complètement loupé. Ils ont viré tout le background de Mass Effect et l’on remplacé avec de la merde. J’ai rarement vu des conneries aussi grosses dans l’industrie du jeu vidéo et je me demande encore qui a trouvé que c’était une bonne idée dans l’équipe de dev.

  • img
    Juin 29, 2017 @ 7:43

    C’est vrai que niveau background et histoire ça fait un peu faible par rapport à la série originale :
    – Ca ne rajoute rien au background, ça vire même certaines races intéressantes
    – le scénario ne vole pas haut, même si la nouvelle race d’aliens rencontrée est plutôt intéressante

    Par contre niveau système de combat, il est excellent même si plus orienté action que la trilogie.

    Bref, de mon côté, j’aurais mis un point de plus au gameplay et un de moins au scénario…
    Sinon je partage les avis de Sergorn sur la plupart des points.

  • img
    Juin 30, 2017 @ 12:10

    Le scénario est un des plus pourris que j’ai vu depuis longtemps…
    La nouvelle race intéressante ? Vous rigolez ou quoi ? On passe dans une nouvelle galaxie… UNE NOUVELLE GALAXIE. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la distance… Déjà 600 ans… Il faut minimum 2,5 millions d’années à la lumière pour y parvenir, juste pour vous donnez une idée. Et les gars ils tombent sur quoi ? Des bipèdes qui ont les même mœurs que des humains… Tout pareil… Ici sur Andromède, nous ce qui nous importe, c’est la famille !
    Non mais c’est une blague ? L’échec total de l’imagination comme j’ai pu lire ailleurs. Je me sens limite insulté.

    On avait les asaris, espèces qui pouvez se reproduire avec n’importe qui, les Krogans, très résistants et violent mais atteint d’une maladie (synthétique) empéchant de se reproduire. Les Quariens, ingénieurs vagabond, vivants dans des vaisseaux spatiaux, ennemis contre une espèce synthétique crée par eux même. Les Geths, IA qui devenaient plus intelligent en groupe… etc…
    Des personnages intéressants comme le courtier de l’ombre, des factions et gouvernements avec de fragiles ententes… etc…

    Allez, on balance tout à la poubelle et on met des aliens moches qui aiment les traditions et la famille… Non mais vous êtes sérieux ?

    Certes le système de combat est cool mais Mass Effect 1,2 et 3 n’a pas vendu des millions d’exemplaires grâce à son gameplay… Des mecs se sont fait chier à créer un univers cool et attirant et eux le vire, on ne sait pas trop pourquoi. C’est juste incroyable d’être con à ce point là.

You must be logged in to post a comment.

La tribune du Lair

  • Dagon
    (samedi, Juil 8. 2017 21:40)
    …et un excellent article sur Bard’s Tale 4 : http://www.pcgamer.com/bards-tale-4-first-look-reinventing-the-dungeon-crawler/
  • Ouil of ze be holder
    (samedi, Juil 8. 2017 20:48)
    Pour ceux qui causent anglais, excellent article sur le naufrage de MA:Andromeda http://kotaku.com/the-story-behind-mass-effect-andromedas-troubled-five-1795886428
  • Dagon
    (lundi, Juil 3. 2017 08:16)
    Pour KlownKiller – Je partage plus ou moins l’opinion de Sergorn. Le jeu n’est pas mauvais en soi, mais je te rejoins pour le lore qui a été bêtement réduit à la portion congrue
  • KlownKiller
    (dimanche, Juil 2. 2017 19:32)
    Si c’est pour faire des jeux comme Andromeda, je peux m’en passer allègrement.
  • Dagon
    (dimanche, Juil 2. 2017 19:30)
    Pour KlownKiller – non, vu la crucifixion que le titre a subit, rien d’étonnant. Après ça fait toujours ch… la mort d’une licence.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »