Hors RPG : The Church in the Darkness, le test

img
Août
27
0

Sur le Lair on aime non seulement les jeux de rôles, mais aussi les jeux atypiques apportant du sang neuf à une production vidéo ludique qui a tendance à se répéter.

The Church in the Darkness vous met dans la peau d’un homme cherchant à infiltrer une secte douteuse des années 70 réfugiée dans la jungle, afin de ramener son neveu à sa famille.

Avec un tel synopsis je ne pouvais pas laisser passer l’occasion.

Le test c’est par ici.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

La tribune du Lair

  • Dagon
    (vendredi, Août 9. 2019 14:50)
    Pour Ouil of ze be holder – ok merci Ouil. J’essayerai, mais c’est le genre de choses qui me refroidissent. Beaucoup de déceptions dans les derniers jeux indés à consonance tactique.
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:29)
    Bon points pour le systeme de magie, original, le background (tu joues une elite décadente confrontée à une Jacquerie humaine) le coté « diplomatie » bizarre (un vote à la fin du jeu décide si tu as vraiment gagné le coeur des factions).
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:27)
    Imagine faire un level up apres CHAQUE combat, parfois de A à Z pour 5 persos… En plus t’es obligé pasque les ennemis montent automatiquement…
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:25)
    Ya des bonnes choses mais par rapport aux standards d’un ex-com il est à la traine, franchement vilain et horriblement limité coté options.
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:24)
    Comme tu peux redistribuer tes points à volonté tu te retrouves à faire du sur mesure pour chaque combat difficile ce qui est peu immersif. Tu peux faire un peu de diplo mais c’est taper ou taper. souvent. Enfin tu montes tellement souvent en niveau que le temps d’acheminer des bataillons ils sont déja obsolétes.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »