Elder Scrolls Online, le test

img
Avr
14
0

Elder Scrolls OnlineLa série Elder Scrolls a toujours été dans une mouvance « bac à sable ». Des jeux qui, de par leur aspect de monde ouvert à l’exploration libre se démarquaient par la richesse des interactions qu’ils proposaient et évoquaient un fort potentiel multijoueur dès les premières heures d’exploration de Tamriel.

La mise en place pourtant n’était pas si simple, puisqu’à un monde ouvert à l’exploration, il fallait éviter le piège d’un monde trop figé, en le faisant réagir aux actions du joueur. De plus, dans le secteur ultra concurrentiel qui est celui du jeu de rôle en ligne, Bethesda Softworks, par le biais de Zenimax, a tenté une approche plutôt téméraire. Au modèle « free to play » adopté de gré ou de force au bout de quelques mois par la concurrence, on nous propose un jeu vendu en boutique à un prix conséquent, et un abonnement mensuel de 13 € environ. Le choix est assumé, et l’éditeur ne s’en cache pas.

La raison avancée ? Elder Scrolls Online est un jeu de rôle en ligne haut de gamme (« triple A » comme on dit dans le métier). L’un des rares vrais jeux de rôle massivement multijoueur, permettant plusieurs milliers de personnes de peupler un seul serveur et de proposer des combats mettant en scène des centaines de protagonistes. Le tout rehaussé par un contenu riche et élaboré ainsi que des extension fréquentes, un jeu sensé capter votre intérêt et vous retenir en Tamriel par sa richesse et ses sans que la lassitude ne se fasse sentir.

Un pari réussi ? Premiers éléments de réponse dans le test. (Le jeu étant en constante évolution, nous le complèterons dans quelques semaines).

La tribune du Lair

  • Toub
    (lundi, Sep 28. 2020 23:25)
    Sinon, je comprends mieux l’aspect lenteur du jeu. On commence direct avec une équipe de 8 et on se retrouve vite dans des combats à 8 vs 12++. Et quand le combat dure 10 tours, c’est un peu long.
  • Toub
    (lundi, Sep 28. 2020 23:25)
    Pour Ouil of ze be holder – Effectivement, Lang ne double que le nain, la barbare et l’ogre (pour ce dernier, j’ai juste lu l’info…). Pour les fans, certaines voix peuvent être troublantes mais l’esprit, les vannes et les insultes de la série sont toujours présents. Donc pour moi, ça passe.
  • Ouil of ze be holder
    (lundi, Sep 28. 2020 22:23)
    Merci de vos retours à tous, ca fait plaisir, je suis pas mal avancé dans Wasteland 3 (pas mal du tout) mais je pense que ca sera mon prochain. PAr contre la VF est pas faites avec Lang non?
  • Toub
    (mercredi, Sep 23. 2020 20:59)
    Donc un 1er bilan très positif, malgré une sensation de lenteur et une caméra trop proche à mon goût qui me fait perdre l’orientation (mais ça vient peut-être de moi…)
  • Toub
    (mercredi, Sep 23. 2020 20:48)
    Après quelques heures de Naheulbeuk, je suis assez conquis. Pour ceux qui aime la série vous pouvez foncer sans réfléchir. L’univers, et son humour, sont parfaitement respectés et je me marre souvent. Pour l’aspect RPG tour par tour, l’histoire de base ne semble pas très recherchée, les combats sont assez intéressants et le développement des perso aussi (avec une arbre de développement qui respecte les amitiés et antipathies entre persos).

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »