Drakensang – River of Time, le test

img
jan
18

Drakensang The Dark Eye, sorti en 2009 était une bonne petite surprise pour les rôlistes, puisqu’il proposait un peu un retour aux sources, avec une jouabilité bien ancrée dans son ascendance jeu de rôle « papier », sa fiche de personnage très détaillée mêlant avec doigté niveau et compétence, son système de combat tactique, et la progression presque millimétrée des personnages gérés par le joueur. Le gros reproche qui lui était fait était d’une part son écriture un peu naïve, une traduction catastrophique et surtout un manque de piquant, d’originalité. Drakensang River of Time est une « préquelle » racontant les aventures de certains des protagonistes de l’autre scénario, mais se déroulant chronologiquement avant.

Si le système de jeu reste le même et le moteur n’est qu’une version améliorée, les auteurs se sont attachés à gommer les principaux défauts du premier opus. A noter que l’éditeur a entièrement refait la traduction française de River of Time suite à une première version trop approximative. On apprécie la démarche.

Aujourd’hui, je salue sur le Lair le retour en tant que rédacteur d’Elbebop, qui après la profusion des sorties de fin de l’année, apporte un peu de renfort et nous propose son test à lire ici.

La Tribune du Lair

  • Sergorn
    (mercredi, août 26. 2015 10:38)
    C’est dommage parce que les Space Hulk de EA dans les 90s étaient tres bien et repensaient bien le concept pour l’univers vidéoludique, une modernisation pourrait bien fonctionner.
  • Sergorn
    (mercredi, août 26. 2015 10:36)
    Ca prend moins de place que le jeu de plateau je suppose ^^’
  • Dagon
    (samedi, août 22. 2015 07:52)
    Pour Ouil of ze be holder – bon ça a l’air d’être du pur jus spacehulk de plateau,… En effet pas très intéressant en tant que jeu micro…
  • Ouil of ze be holder
    (jeudi, août 20. 2015 23:39)
    Ah oui, mini 1200 *700 en résolution avec les polices corps 10 qui arrachent les yeux tellement tu louches dessus sur un laptop.
  • Ouil of ze be holder
    (jeudi, août 20. 2015 23:38)
    Les Marines sont des gros machins lents à deux à l’heure qui se font aligner en un demi coup de boules (encore une fois c’est cohérent) et les missions bah, killkillkill avec spawn at will.

1 · 2 · 3