Alpha Protocol, le test

img
Juin
15

Sorti depuis peu, Alpha Protocol est le dernier né du studio de développement Obsidian. Jeu de rôle avec un thème très original, puisque celui-ci propose d’incarner un agent secret, dans un jeu d’action-rôle-infiltration. Repoussé plusieurs fois en raison notamment d’un gameplay « trop action » (le jeu était destiné avant tout à un public de rôlistes), celui-ci a finit par être disponible, sans pour autant avoir droit à une version française intégrale.

A la fois massacré par certaines critiques, mais adulé d’une certaine manière par d’autres, le jeu est loin de laisser indifférent, et celà se voit même dans les commentaires des news du Dagon’s Lair

On relève tour à tour ses gros défauts, mais aussi sa démarche innovante… Alors, qu’en est-il vraiment ?

La tribune du Lair

  • KlownKiller
    (samedi, Juin 4. 2016 14:43)
    Pour Dagon – Ho les « preux » chevaliers et les « gentes » dames c’est juste une façade… C’est toujours rempli de massacres, de viols et… de monstres (humain ou pas), je te rassure.
  • Dagon
    (samedi, Juin 4. 2016 14:02)
    …après avec Blood & Wine, faut vraiment aimer le lore « preux chevalier et gente dame ».
  • Dagon
    (samedi, Juin 4. 2016 14:01)
    Pour KlownKiller – Oui c’est un sacré choc au niveau qualitatif. Quand je dis que CDProjekt Red a mis la barre si haute que tout le reste semble fade après, c’est vraiment d’actualité.
  • KlownKiller
    (samedi, Juin 4. 2016 11:41)
    Ayant commencé l'extension Blood & Wine de The Witcher 3, je ne peux m'empêcher de constater la différence colossale entre Bethesda (Far Harbor) et CD Projekt… C'est juste hautement ridicule, même au niveau du prix…

1
Aller à la barre d’outils