The Council, le test

img
Déc
17
author image by Dagon | 2018 | 0 Comments | 17 Déc 2018

Après la vague de jeux d’aventures narratifs de Telltale, et le succès qu’on leur a connu à leurs débuts, quelques studios de développement se sont risqués avec plus ou moins de succès sur le terrain de ce genre de jeu.

Avec The Council, le studio Big Bad Wolf a fait le pari de proposer un jeu sans aucun QTE, mais avec un système de jeu de rôle et une vraie feuille de personnage afin de gérer les très nombreux dialogues. Avec une aventure se situant dans le monde en pleine mutation géopolitique de 1793, un système de dialogues élaboré et un huis-clos tout en nuances de faux-semblants et de manipulation politique, on peut dire que le studio n’a pas opté pour la facilité, et cela avec un certain talent.

Rajoutez un peu de recherche d’indices, des décisions ayant un impact certain sur le déroulement de l’histoire et vous obtiendrez un titre atypique plutôt intéressant.

Le test c’est par ici.

La tribune du Lair

  • Dagon
    (vendredi, Août 9. 2019 14:50)
    Pour Ouil of ze be holder – ok merci Ouil. J’essayerai, mais c’est le genre de choses qui me refroidissent. Beaucoup de déceptions dans les derniers jeux indés à consonance tactique.
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:29)
    Bon points pour le systeme de magie, original, le background (tu joues une elite décadente confrontée à une Jacquerie humaine) le coté « diplomatie » bizarre (un vote à la fin du jeu décide si tu as vraiment gagné le coeur des factions).
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:27)
    Imagine faire un level up apres CHAQUE combat, parfois de A à Z pour 5 persos… En plus t’es obligé pasque les ennemis montent automatiquement…
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:25)
    Ya des bonnes choses mais par rapport aux standards d’un ex-com il est à la traine, franchement vilain et horriblement limité coté options.
  • Ouil of ze be holder
    (vendredi, Août 9. 2019 01:24)
    Comme tu peux redistribuer tes points à volonté tu te retrouves à faire du sur mesure pour chaque combat difficile ce qui est peu immersif. Tu peux faire un peu de diplo mais c’est taper ou taper. souvent. Enfin tu montes tellement souvent en niveau que le temps d’acheminer des bataillons ils sont déja obsolétes.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »

Commentaires récents