Renaissance ou mise à mort ? Obsidian et inXile rachetés par Microsoft

img
Nov
11
author image by Dagon | 2018 | 9 Comments | 11 Nov 2018

Deux studios…

Deux studios à qui l’on doit la renaissance du RPG « Old School », des studios sans lesquels nous ne pourrions aujourd’hui plus retrouver les sensations toutes particulières de ces jeux remis au goût du jour.

Deux studios qui, après un départ fulgurant grâce à des campagnes Kickstarter fructueuses et des ventes solides pour leurs premiers jeux, se sont retrouvés probablement en situation critique au vu des ventes très décevantes de leurs derniers titres, malgré leurs grandes qualités (Torment: Tides of Numenera et Bard’s Tale IV pour inXile, et Pillars of Eternity 2 pour Obsidian).

Microsoft, à l’affût de nouvelles acquisitions n’a pas hésité et a saisi l’opportunité : les deux studios ont été rachetés et ont rejoint la division Microsoft Game Studios.

Je dois avouer ne pas trop savoir quoi en penser. D’un côté, la situation financière d’inXile et d’Obsidian devait être bien dans le rouge, et à moins d’une solide rentrée financière, les mauvaises langues (ou devrais-je dire les personnes réalistes) ne donnaient que quelques mois avant leur liquidation. Au fond, une acquisition par le paiement des dettes des studios et la promesse d’un financement pour leurs prochains jeux était la seule solution pour leur survie et peut-être une opportunité.

On sait comment se terminent généralement ces acquisitions, mais Microsoft a assuré qu’il ne serait rien changé à l’ADN de ces studios, ni à leur liberté créative dédiée aux RPGs.

Brian Fargo a par ailleurs annoncé qu’il ne prendrai pas sa retraite de sitôt.

Alors bonne ou mauvaise nouvelle ?

La tribune du Lair

  • Sergorn
    (jeudi, Mai 23. 2019 18:05)
    Ma foi elle est tout à fait officelle – elle a été faite sous licence auprès d’Origin et EA et était donc vendue légalement, tout comme la version Mac Shareware d’Ultima III. Et elle est mentionnée sur la wiki sur la page des portages sur ordinateurs ;)
    http://wiki.ultimacodex.com/wiki/Computer_Ports_of_Ultima_I
  • Retro Archives
    (jeudi, Mai 23. 2019 01:04)
    Pour Sergorn – L’absence de la version Apple IIgs d’Ultima I s’explique par le fait qu’il ne s’agisse pas d’une version officielle. Je crois d’ailleurs que le wiki d’Ultima n’en parle pas non plus.
  • Sergorn
    (lundi, Mai 20. 2019 20:11)
    N’empêche j’aimais bien cette époque avec tous ces portages de jeux sur divers ordinateurs et consoles qui avaient tous leurs particularités. Je me procurait parfois des portages d’autres ordinateurs our des versions consoles juste pour le fun
  • Sergorn
    (lundi, Mai 20. 2019 20:10)
    au fait j’ai aussi lu ton arcule sur Ultima I, il manque une version d’importance parmi celle que tu évoques le portage Apple IIgs. Portage fidèle mais avec de plus jolis graphismes et surtout : des musiques ! Une version très intéressante
  • Retro Archives
    (lundi, Mai 20. 2019 00:55)
    Pour Sergorn – Il y a plusieurs objets permanents qui sont devenus des consommables dans les différentes versions japonaises, d’après ce que j’ai vu sur le wiki.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »