Guild Wars 2, impressions de beta…

img
Juin
11

J’ai profité de ce week-end pour faire quelques pas dans le beta-test de Guild Wars 2, et je vous livre mes premières impressions à vif.

[accordion] [spoiler title= »Afficher mes impressions » open=0]

– le jeu est très joli, très coloré, les décors sont de toute beauté et les animations et personnages sont assez réussis.
– le graphisme et le monde est très high fantasy, avec des relents de manga. On y joue des gamins ou gamines d’environ 17 ans, absolument pas crédibles, surtout lorsqu’il s’agit de nécromants ou de gros barbares. J’ai voulu créer un enchanteur, et je suis revenu 3 fois à l’écran d’accueil en croyant m’être trompé dans la sélection du sexe du personnage, tant l’androgyne à la coiffure de Justin Bieber me paraissait féminin (cf. photo d’écran). Je ne parlerai pas de la tenue hautement ridicule des personnages féminins… beurk.
– contrairement à Guild Wars, premier du nom, il s’agit d’un véritable MMORPG, avec un monde gigantesque à parcourir, pour la plus grande partie non instancée, où tous les joueurs se baladent et effectuent leurs missions.
– le système de quêtes est bien trouvé, avec des quêtes qui s’activent rien qu’en entrant dans les zones de jeu, où tous les joueurs présents dans une zone participent à l’effort collectif pour réussir la mission. On rajoute une surcouche de missions personnelles instancées à la Star Wars Old Republic. Pas de prise de tête à récupérer des missions, à constituer des groupes artificiels, le plaisir de jouer en collaboratif est instantané dès qu’on arrive dans une zone de mission. C’est innovant et diablement efficace, à tel point que les canaux de discussions restent la plupart du temps muets. Une incontestable réussite à ce niveau.
– les combats sont très traditionnels comme la plupart des MMORPGs avec les habituelles touches numériques de coups/pouvoirs à activer entre deux « cooldown ». C’est très classique, trop classique. On a vu bien mieux depuis (Dungeon & Dragons Online, Age of Conan, …).
– les combats sont également très brouillons en raison de la multitude d’effets spéciaux à l’écran. Ca brille de trainées lumineuses, d’étoiles, de bulles, et autres machins à tel point qu’on y voit plus rien, notamment lorsqu’il y a plusieurs combattants (et dans un MMO, c’est le genre de choses qui arrivent…).
– la mort est gérée en deux temps : on se retrouve au sol, mais on peut encore combattre à moitié couché par terre, puis si le monstre n’est pas vaincu et qu’on se prend trop de dégâts, c’est la mort avec la possibilité de soins par des alliés ou retour aux points de résurrection.

Le bilan : il faut voir. Certains points sont très positifs. Le jeu parait intéressant, même si certains choix artistiques me paraissent discutables. Tout dépendra un peu de la communauté aussi. Le risque d’un jeu de kevins proférant des kikoolols à tout bout de champ reste très présent.

[/spoiler] [/accordion]

La tribune du Lair

  • Sergorn
    (mardi, Fév 21. 2017 20:43)
    Fini Tyranny… ma foi c’était très bien mais on sent le jeu qui a dû subir plein de coupes pour sortir. J’attends une suite quand même…
  • KlownKiller
    (samedi, Fév 18. 2017 11:55)
    Pour Ouil of ze be holder – Bien sûr qu’elles sont sujette à polémique… Puisqu’elles sont non-expliquées… Quant à « Inside a choisit de ne pas tout t’expliquer »… non mais arrêtez 5 secondes… Le gars raconte mal son histoire mais bon… il l’a fait exprès… Si l’histoire n’est pas terminée, là c’est différent mais pour l’instant rien ne le montre.
  • Ouil of ze be holder
    (samedi, Fév 18. 2017 05:04)
    Sinon je joue à RE7, je connais pas du tout la franchise (les survival me gonflent) mais je l’aime bien, là encore ya une ambiance. Bon la maniabilité est balourde mais il m’a -un peu- fichu les pétoches.
  • Ouil of ze be holder
    (samedi, Fév 18. 2017 05:00)
    Et il y a quand meme une sacrée ambiance, ce pauvre gosse je le vois pas blaster à tout va . Pas comme un vulgaire Gordon Freeman qui commence comme laborantin au Cern et termine à descendre des helicos et balayer le swat à la bruce willis.
  • Ouil of ze be holder
    (samedi, Fév 18. 2017 04:57)
    Inside a choisit de ne pas tout t’expliquer, il n’existe pas une seule oeuvre non expliquée qui n’est pas sujette à polémique’, de la Joconde à la fin de 2001 . Moi j’ai ma petite idée sur l’histoire, et je suis presque sur que inside 2 expliquera le pourquoi du comment. C’est justement bien de te laisser découvrir un monde et de vers la fin chambouler ta perception de l’histoire. C

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »
Aller à la barre d’outils