Guild Wars 2, impressions de beta…

img
juin
11

J’ai profité de ce week-end pour faire quelques pas dans le beta-test de Guild Wars 2, et je vous livre mes premières impressions à vif.

[accordion] [spoiler title= »Afficher mes impressions » open=0]

– le jeu est très joli, très coloré, les décors sont de toute beauté et les animations et personnages sont assez réussis.
– le graphisme et le monde est très high fantasy, avec des relents de manga. On y joue des gamins ou gamines d’environ 17 ans, absolument pas crédibles, surtout lorsqu’il s’agit de nécromants ou de gros barbares. J’ai voulu créer un enchanteur, et je suis revenu 3 fois à l’écran d’accueil en croyant m’être trompé dans la sélection du sexe du personnage, tant l’androgyne à la coiffure de Justin Bieber me paraissait féminin (cf. photo d’écran). Je ne parlerai pas de la tenue hautement ridicule des personnages féminins… beurk.
– contrairement à Guild Wars, premier du nom, il s’agit d’un véritable MMORPG, avec un monde gigantesque à parcourir, pour la plus grande partie non instancée, où tous les joueurs se baladent et effectuent leurs missions.
– le système de quêtes est bien trouvé, avec des quêtes qui s’activent rien qu’en entrant dans les zones de jeu, où tous les joueurs présents dans une zone participent à l’effort collectif pour réussir la mission. On rajoute une surcouche de missions personnelles instancées à la Star Wars Old Republic. Pas de prise de tête à récupérer des missions, à constituer des groupes artificiels, le plaisir de jouer en collaboratif est instantané dès qu’on arrive dans une zone de mission. C’est innovant et diablement efficace, à tel point que les canaux de discussions restent la plupart du temps muets. Une incontestable réussite à ce niveau.
– les combats sont très traditionnels comme la plupart des MMORPGs avec les habituelles touches numériques de coups/pouvoirs à activer entre deux « cooldown ». C’est très classique, trop classique. On a vu bien mieux depuis (Dungeon & Dragons Online, Age of Conan, …).
– les combats sont également très brouillons en raison de la multitude d’effets spéciaux à l’écran. Ca brille de trainées lumineuses, d’étoiles, de bulles, et autres machins à tel point qu’on y voit plus rien, notamment lorsqu’il y a plusieurs combattants (et dans un MMO, c’est le genre de choses qui arrivent…).
– la mort est gérée en deux temps : on se retrouve au sol, mais on peut encore combattre à moitié couché par terre, puis si le monstre n’est pas vaincu et qu’on se prend trop de dégâts, c’est la mort avec la possibilité de soins par des alliés ou retour aux points de résurrection.

Le bilan : il faut voir. Certains points sont très positifs. Le jeu parait intéressant, même si certains choix artistiques me paraissent discutables. Tout dépendra un peu de la communauté aussi. Le risque d’un jeu de kevins proférant des kikoolols à tout bout de champ reste très présent.

[/spoiler] [/accordion]

La Tribune du Lair

  • Dagon
    (lundi, août 31. 2015 21:43)
    Le collector Deus Ex Mankind Divided est dispo …mais il coûte un bras (119 €) !
  • Sergorn
    (mercredi, août 26. 2015 10:38)
    C’est dommage parce que les Space Hulk de EA dans les 90s étaient tres bien et repensaient bien le concept pour l’univers vidéoludique, une modernisation pourrait bien fonctionner.
  • Sergorn
    (mercredi, août 26. 2015 10:36)
    Ca prend moins de place que le jeu de plateau je suppose ^^’
  • Dagon
    (samedi, août 22. 2015 07:52)
    Pour Ouil of ze be holder – bon ça a l’air d’être du pur jus spacehulk de plateau,… En effet pas très intéressant en tant que jeu micro…
  • Ouil of ze be holder
    (jeudi, août 20. 2015 23:39)
    Ah oui, mini 1200 *700 en résolution avec les polices corps 10 qui arrachent les yeux tellement tu louches dessus sur un laptop.

1 · 2 · 3