Disco Elysium réinvente le RPG d’ambiance

img
Nov
25

Pas facile de réinventer le jeu de rôle sur ordinateur.

Le genre s’est fossilisé dans des codes stricts qui sont autant de niches hermétiques invariablement déclinées en SF et Fantasy.  Les ados qui s‘éclataient sur Fallout 2 sont devenus des pères de famille, et ils méritent un loisir à jour.

Pourtant, vouloir sortir de ces cadres est de toute évidence un risque, une de ces stratégies « quitte ou double ». Là où Torment Tide of Numerama s’était ramassé en tournant à l’autoparodie, Disco Elysium a réussi sa gageure avec brio : remettre le récit, le rôle et l’ambiance au centre du RPG en s’adressant à un publique résolument adulte prêts à s’investir dans un récit mature.

Vous pouvez lire le test de Ouille ici

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

La tribune du Lair

  • Ouil of ze be holder
    (mercredi, Nov 20. 2019 04:44)
    Pour Retro Archives – Pour moi c’est le genre de jeux qui a repensé les règles du genre , tout simplement. Hate de le finir pour écrire le test.
  • Retro Archives
    (lundi, Nov 18. 2019 01:52)
    Pour Dagon – Pour ma part, j’ai absolument adoré Disco ELysium – l’écriture, le système de jeu, le background, l’humour, tout. Par contre, il faut un très bon niveau d’anglais pour réussir à se laisser glisser dedans, et le jeu est clairement plus intéressant avec un personnage intelligent/sensible.
  • Ouil of ze be holder
    (lundi, Nov 11. 2019 02:29)
    Toub: Je me suis fait botter le derriere vers la fin. De plutot facile les combats sont devenus atrocement durs d’un seul coup.
  • Dagon
    (jeudi, Nov 7. 2019 21:04)
    Bon ben après Stygian, c’est Disco Elysium où je n’accroche pas…
  • Toub
    (mardi, Nov 5. 2019 22:34)
    Ce soir j’abandonne Stygian. Il me reste 2 heures de jeu mais je suis lassé d’un combat refait pendant plusieurs soirées (bugs, plantages, coup de bol des adversaires ou mauvaise préparation). Enfin, j’y arrive. Et après l’écran de succès, le jeu décide, sans raison, que je suis mort.
    Donc, j’abandonne. Dommage, il y avait beaucoup de bonnes choses dans ce jeu.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · »