Le site de Jeu de rôle PC

Warhammer 40K 2: Chaos Rising

Date de publication : 9 avril 2010

Un an après la sortie de l’excellentissime jeu de stratégie-rôle, Warhammer 40.000 : Dawn of War II, Relic Entertainment nous remet ça avec une extension / standalone intitulée Chaos Rising.

Ce second opus vous propose de prendre la suite de la campagne des Space Marines, un an après avoir vaincu la menace Tyrannide. Un appel de détresse vous mène sur la planète Aurelia, planète autrefois prospère, mais maintenant corrompue par une force plus insidieuse que les Tyrannides : le Chaos.

La campagne solo du jeu vous permet dès le départ d’importer vos Space Marines du premier jeu, avec la majorité de leur équipement, mis à part les excellentes armures Terminator, celles-ci devant être réparées par la suite dans la nouvelle campagne. Premier constat de cette extension, nous avons le droit à une nouvelle faction : les Space Marines du Chaos, faction jouable en mode multijoueur, mais l’histoire est la continuation directe des pérégrinations de votre équipe, on ne vous propose pas d’incarner d’emblée une faction du chaos.

Au niveau du jeu proprement dit, celui-ci reste le même. Vous dirigez quatre sections de Space Marines au travers de diverses missions, puis de retour sur votre vaisseau mère, avant d’entreprendre une nouvelle quête, vous améliorez vos personnages et les rééquipez au gré des différents objets trouvés sur le champs de bataille. On n’a toujours pas de bâtiments à gérer et le jeu reste fondamentalement similaire. Des améliorations sont toutefois présentes. Tout d’abord à chaque faction existante se rajoutent l’une ou l’autre nouvelle unité (Genestealers, Garde fantôme Eldar, …). Les Space Marines auront droit à l’archiviste, personnage investi de pouvoirs psychiques dévastateurs sur l’ennemi ou de compétences de soins pour vos Marines.

Nouveauté spécifique au jeu solo, si la campagne ne vous permet pas d’emblée de jouer la faction chaotique des Space Marines, celle-ci gère le taux de corruption de vos unités. Cette corruption peut provenir des endroits que vous traversez, des décisions que vous prenez, mais aussi des objets que vous utilisez. En effet, les mondes traversés ont été sujets au Warp, sorte de point d’accès vers une autre dimension et ont été soumis au pouvoir du chaos et vos unités le seront aussi plus ou moins. D’une part par les mondes traversés, puis par la tentation d’utiliser de l’équipement corrompu mais puissant, le joueur aura tôt ou tard un choix à faire. Faudra-t-il rester pur et fidèle aux préceptes de l’Empereur, ou faut-il céder à la facilité et à la corruption afin de profiter de ces fantastiques objets et pouvoirs qui en découlent ? Si le scénario de l’extension est plus linéaire et offre moins de missions secondaires que le premier, celui-ci est plus dense, et, chose rare, offre au final deux voies bien distinctes de suivre le scénario et d’en arriver à son dénouement. Cerise sur le gâteau, la fin sera totalement différente en fonction de votre choix, ce qui offre un atout d’une certaine rejouabilité à une campagne malheureusement relativement courte au vu du premier opus.

Concernant les missions proposées dans la campagne, celles-ci sont moins nombreuses et seules quelques rares quêtes annexes existent. Du coup, les missions principales semblent un peu plus soignées et moins répétitives que dans le jeu principal.

Au final, Warhammer 40.000  – Dawn of War 2 : Chaos Rising est une excellente extension pour Dawn of War 2, mais qui est restée un peu frileuse quant aux nouveautés proposées. On aurait apprécié de pouvoir jouer une autre faction plutôt que de continuer la campagne solo, et au niveau multijoueurs, mis à part 7 nouvelles cartes de jeu et la nouvelle faction, on note un nouveau mode de jeu. A noter que pour jouer avec les autres races, l’acquisition du jeu de base est nécessaire.

Bref, Chaos Rising est une extension à conseiller vivement pour tous ceux qui ont apprécié le premier opus, mais en tant que Standalone il risquerait d’engendrer quelques frustrations à ceux qui ne possèdent pas Dawn of War 2. A ceux-là, je conseillerai plutôt l’acquisition du jeu principal, bien plus long et offrant plus de possibilités. A noter que les joueurs de Dawn of War 2 ont eu droit en multijoueur automatiquement et gratuitement à l’ajout des nouvelles unités des factions existantes.

Graphiques & sons : 5/5

Interface de Combat : 3/5

Scénario : 3/5

Jouabilité (fun) : 4/5



Warhammer 40.000 Dawn of War 2 – Chaos Rising / Relic Entertainment / 2010

Se connecter
Connexion
Recherche:
News
Mots-clefs
© Copyright 1999-2014 Dagon's Lair.